Share

Les nouvelles naissances ne s’arrêtent plus depuis le début de l’année à la Ménagerie du jardin des Plantes

Que l’on soit pour ou contre le principe du parc zoologique, il s’agit toujours d’une bonne nouvelle lorsque l’on y apprend une nouvelle naissance. Depuis le début de l’année 2016, la ménagerie du jardin des Plantes enregistre une cinquantaine de nouveau-nés. Pour certains, il s’agit d’espèces menacées d’extinction. Situé en plein cœur de Paris, ce parc zoologique se caractérise plus comme un parc de préservation d’espèces. D’ailleurs, vous n’y trouverez pas de gros animaux comme des girafes ou des éléphants, puisque la ménagerie adapte la taille des animaux selon les espaces disponibles.

Le deuxième plus ancien parc zoologique au monde

Seul le zoo de Schönbrunn situé à Vienne en Autriche et fondé en 1752 est plus ancien que la ménagerie du jardin des Plantes. Celle-ci est donc le deuxième parc zoologique le plus ancien au monde. Elle a été fondée en 1794. Le nom ménagerie désigne un établissement historique pour maintenir et présenter des animaux sauvages et exotiques. Il s’agit de l’ancêtre du jardin zoologique. Si celle du jardin des Plantes a gardé cette appellation, elle est tout de même considérée comme un parc zoologique.

Elle s’étend sur 5,5 hectares au sein du jardin des Plantes. Actuellement, la ménagerie accueille plus de 1 800 animaux de plus de 250 espèces. On y retrouve des mammifères, des oiseaux, des reptiles, des amphibiens, et des invertébrés.

Préservation des espèces

La ménagerie du jardin des Plantes ne doit pas être vue comme un zoo classique. Son objectif n’est pas d’accueillir un maximum d’animaux, plus impressionnants les uns que les autres, afin de les montrer au public. Elle se présente avant tout comme un parc de préservation d’espèces, dont certaines sont menacées d’extinctions. Comme nous l’avons déjà évoqué dans l’introduction, la ménagerie sélectionne les animaux selon la place disponible. Autrement dit, il n’y a plus de gros animaux depuis 20 ans. La ménagerie préfère avoir de plus petits animaux, mais disposant d’un enclos suffisamment grand pour vivre dans de meilleures conditions.

En tout, 3 vétérinaires travaillent pour la ménagerie du jardin des Plantes. Et ils sont accompagnés de plusieurs dizaines de soigneurs.

Plus de 50 naissances

La ménagerie du jardin des Plantes accueille une nurserie afin de s’occuper des nouveau-nés. L’année 2016 est une très bonne année en matière de naissances. Déjà 53 animaux sont nés depuis le début de l’année.

Parmi ces 53 nouveau-nés, on dénombre 23 mammifères, 26 oiseaux et 4 reptiles. Certains d’entre eux font partie d’espèces menacées d’extinction. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle de voir arriver ces nouvelles têtes. Certains d’entre eux sont présentés au public, mais beaucoup restent à l’abri des regards le temps qu’ils grandissent.

La ménagerie va devoir faire de la place suite à ce baby-boom. Pour le moment le parc zoologique dispose de l’espace suffisant, sinon, il devra déplacer certains animaux dans des réserves.

Si vous êtes en ce moment à Paris, n’hésitez pas à faire un tour à la ménagerie du jardin des Plantes. Pour chaque animal, la date de naissance est inscrite. Une sortie idéale en famille.

Leave a Comment