Share

Punir son chat, comment faire?

Qui aime bien châtie bien selon le dicton. Cela est tout autant valable pour les humains que pour les animaux de compagnie. Les chats par exemple sont connus pour les bêtises qu’ils peuvent faire dans la maison.

Il est facile de voir cela tout simplement avec les milliers de vidéos qui circulent sur le sujet. Bien évidemment, certaines bêtises ne sont pas faites exprès quand d’autres le sont. Et quand minou adopte un comportement qui sort de l’éthique, il faut impérativement le punir pour cela. Mais attention, punir un chat ne se fait pas n’importe comment. En effet, comme les chats n’ont pas le même langage que les humains, il sera nécessaire d’adopter les bons gestes. Alors, comment faire ?

Jamais de violence

La violence ne marche pas avec les animaux de compagnie. Vous aurez beau lui crier dessus ou bien le gratifier de quelques baffes, le chat ne comprendra pas ce que vous voulez lui enseigner de cette manière-là. Ainsi, il faut absolument éviter de crier et encore de donner des coups quand le chat fait des bêtises.

Cela reste valable pour les chatons comme pour les adultes. Plus le chat sera agressé, plus il deviendra anxieux et adoptera ensuite un comportement désagréable, voire même agressif. Ce n’est donc pas une bonne idée, car il sera encore plus infernal et fera encore plus de bêtises.

Prendre le chat sur le fait

Les chats ne comprennent pas ce qu’on peut leur dire. De cette même manière, il ne comprendra donc pas qu’on le réprimande pour une de ces bêtises alors que cette dernière s’est passé la veille ou bien quelques minutes avant que le maître ne le trouve dans la maison.
Si vous ne l’avez pas pris la main dans le sac, il faudra donc éviter de le gronder, de frapper ou autre chose. Attendez qu’il fasse une bêtise sous vos yeux pour le réprimander. Il existe plusieurs manières de le punir une fois que vous êtes face à lui dans sa bêtise. Encore une fois, jamais de violence.

Que faut-il faire pour le punir

Il est possible d’avoir recours à différentes actions pour punir le chat quand il fait une bêtise. Il est indispensable que le maître se comporte en tant que tel et avoir de l’autorité sur l’animal pour espérer un quelconque changement chez celui-ci. Pour un chaton par exemple, il sera nécessaire de se comporter comme une maman chat. Dans cette optique, pour punir le chaton, vous pouvez le surprendre en le prenant par la peau de la nuque subitement pour le déplacer vers un autre endroit comme une maman chat le ferait. Vous pouvez également agir en assignant une petite tape sur le nez du chat ou sur sa tête. Cela ne doit pas faire mal, mais cela l’aidera à comprendre ce que vous voulez.

Les punitions divines :

Le chat est un animal rancunier, s’il est trop souvent réprimandé par son maître directement, il risque de lui en vouloir. Ainsi, il est tout à fait conseillé d’avoir recours à ce qu’on appelle les punitions divines pour les bêtises du chat. Comme c’est un animal qui n’apprécie guère l’eau, ce sera donc un élément intéressant pour le corriger. Ainsi, servez-vous d’un pistolet à eau ou bien d’un vaporisateur quand vous le prenez sur les faits.

L’utilisation de répulsif pour chat est aussi une idée pour les punitions, mais le chat peut s’habituer à l’odeur et finir par ne plus s’en soucier. Il est aussi possible d’avoir recours au bruit pour punir le chat quand il fait ses bêtises. Vous pouvez grogner, siffler où faire toute sorte de bruit du moment que cela arrive à le surprendre. Il associera ainsi ce bruit désagréable à ses bêtises et cessera petit à petit de faire le malin. I

Ce qu’il ne faut pas faire

À part faire usage de la violence, il y a aussi certains comportements à éviter absolument en présence du chat. Par exemple après une bêtise, un petit pipi ou un petit popo dans le salon par exemple, il faudra éviter à tout prix que le chat ne voit sont maître en train de nettoyer ses bêtises. Il se sentira en dominant et ce ne sera pas très bon pour vos futures relations. Si les techniques de punitions se répètent trop souvent, le chat risque de prendre des habitudes. Évitez d’y avoir recours trop souvent et variez les méthodes.

Leave a Comment