Share

Acheter un animal de compagnie, un choix réfléchi

Les animaux de compagnie sont toujours en vogue. En effet, en seulement 40 ans, le nombre d’animaux de compagnie a doublé pour atteindre actuellement 61,6 millions d’animaux en France. Ce qui en fait le premier pays européen.

Cependant acheter un animal doit être un choix réfléchi.

Des animaux qui prennent de plus en plus de place

La vision que l’on a des animaux de compagnie ne cesse d’évoluer. D’ailleurs le marché lié à ces derniers en profite en proposant des produits et des services tout droit venus de notre quotidien d’être humain (vêtement, psychologue, site de rencontres, etc.).

Pour certaines personnes l’animal compte énormément dans leur vie, quitte à devenir quasiment aussi important qu’un être humain. Or, selon les psychologues il faut faire attention à ne pas tomber dans l’excès. Notamment si vous possédez un enfant. En effet, ce dernier pourrait avoir l’impression d’être traité comme l’animal.

Un chien reste un chien, et l’humaniser ne sert à rien.

Aider l’enfant dans son évolution

Cependant, un animal de compagnie est généralement favorable pour l’éducation d’un enfant.

En effet, non seulement l’enfant va pouvoir s’amuser avec son animal, mais il faut également qu’il s’occupe, au moins de temps en temps, des tâches plus ingrates (nettoyer l’animal, le nourrir, etc.). Cela va lui permettre de mieux comprendre à être responsable, car la santé de son animal va dépendre de lui. De plus, cela peut également aider les enfants timides à se « sociabiliser ».

Bien réfléchir avant d’offrir un animal à votre enfant

Un animal de compagnie est un être vivant, ce n’est pas une peluche. C’est la principale raison qui doit pousser tous les parents à réfléchir avant d’acheter un animal de compagnie.

En effet, il arrive souvent que l’enfant se lasse de l’animal et que les parents soient obligés de s’en occuper, voire de l’abandonner. Pour éviter cela, il est important de bien expliquer à votre enfant, les responsabilités qu’entraine un animal de compagnie, et que ce n’est pas simplement que du jeu.