Magazine animauxDossiersAttention à l’antigel pour vos chiens et chats

Attention à l’antigel pour vos chiens et chats

Les produits comme l’antigel et autre type de liquide de refroidissement des appareils de chauffage sont dangereux pour les animaux domestiques. En effet, les risques d’intoxications sont importants, car le chien ou bien le chat est attiré irrémédiablement par la saveur un peu sucrée que ces types de produits possèdent.

Ainsi, le chien peut avoir affaire à ces produits toxiques avec les appareils de chauffage, le lave-glace pour voiture, les capteurs solaires ainsi que le liquide de frein sans oublier les boules à neige qui font partie du décor, tout cela renferme de l’éthylène glycol qui est très dangereux pour les animaux de compagnie. En dépit du fait que les chiens restent méfiants tout en étant attirés par le goût très attractif, c’est un produit très toxique pour eux.



Une fois que cette substance arrive au foie, les effets se manifestent sans attendre. Le problème est que si l’animal n’est pas pris sur le fait, il sera difficile de penser qu’il s’agit d’une intoxication. De plus, rien qu’une petite dose suffit pour causer la mort de l’animal environ 5ml /kg pour le chien et pour le chat qui est plus sensible, 1,5ml/kg.

Des signes peu évidents

Les premiers signes d’une intoxication suite à l’ingestion de l’éthylène glycol ne sont pas évidents du tout. En effet ce produit agit comme chez les animaux comme de l’alcool chez un humain. Si l’intoxication n’est pas découverte au bout de 8 heures ; le chien pourra être victime de graves séquelles.

Néanmoins, l’assurance-santé animale prend en charge ce type d’accident domestique. Le chien ou bien le chien doit être emmené vers un vétérinaire au plus vite pour que le diagnostic puisse être validé par des analyses d’urine ou bien de sang, des échographies et autres. Le traitement devra être instauré puis remboursé par la mutuelle selon les conditions prédéfinies depuis le début.
Une hospitalisation peut être nécessaire. Le traitement sera plus lourd en fonction du temps passé entre l’ingestion du produit toxique et la prise en charge du vétérinaire.

Utiliser l’alcool comme antidote

On parle souvent de l’utilisation de l’alcool comme de la vodka par exemple pour venir en aide à un animal victime d’une intoxication par ingestion d’éthylène glycol. Il est vrai que l’alcool peut aider à faire baisser la toxicité de la substance lors de leur interaction. Mais cela dépend grandement du temps de réaction et cela nécessite une technique qui fait que l’on ne peut procéder soi-même à cette méthode, l’automédication ayant toujours été déconseillée.

Il est donc important de toujours faire attention pour éviter les intoxications et bien ranger tous les produits qui peuvent être toxiques pour les chats et les chiens et cela dans toutes les pièces de la maison que ce soit dans la cuisine, dans le garage ou bien dans la buanderie. Un produit renversé sur le sol doit être nettoyé pour éviter que le chien ne le lèche.