Share

Élevage de porc : comment éviter les risques d’infections virales ?

Pour bien réussir l’élevage de porcs, il existe certaines notions de base à prendre en considération. Voici pour vous quelques notions pour éviter les risques d’infections virales.

Connaitre les symptômes

Les premiers signes qui annoncent une infection chez le porc sont la fièvre et la perte de l’appétit. Lorsque l’infection est d’origine virale, le nez de l’animal coule et ses yeux se mettent à rougir. Il est également sujet à des vomissements répétés, de la diarrhée et une toux accentuée. Un animal atteint d’une maladie virale devient généralement faible et présente des difficultés à respirer. Il tousse de manière inhabituelle. Chez les femelles en particulier, l’infection virale se fait remarquer par une baisse de la fécondité et des avortements répétés.

Les astuces pour prévenir les infections virales

La première règle pour prévenir une infection virale est de faire suivre les animaux par un vétérinaire spécialisé. Assurez-vous de vacciner les animaux selon les strictes prescriptions du vétérinaire. Le personnel qui intervient dans l’élevage doit respecter des règles d’hygiène surtout au niveau de l’alimentation. Faites en sorte que la porcherie soit suffisamment aérée pour permettre une bonne ventilation. Dans le cas où vous constatez qu’un animal est malade ou présente des symptômes, assurez-vous de l’isoler des autres le plus tôt possible.

Autres conseils

Pour limiter les risques d’infection de vos porcs, préférez les produits locaux pour leur alimentation et leur traitement. Si vous prenez des produits importés, assurez-vous que leurs marques soient des références et qu’elles respectent les normes de sécurité. Les infections d’origine virale sont souvent causées par des produits dont l’origine n’est pas fiable.

Leave a Comment