Share

Certaines obligations à respecter avec un chien « dangereux »

Certaines races de chiens sont considérées comme étant plus dangereuses que d’autres.

Cela ne signifie qu’ils représentent forcément un danger, mais qu’il est plus facile d’en faire des dangers que d’autres races. C’est la raison pour laquelle la loi impose aux propriétaires de respecter certaines obligations.

Les chiens d’attaque

La première catégorie, c’est-à-dire celle qui regroupe les chiens les plus « dangereux », est composée de ceux que l’on appelle généralement chiens d’attaque.

Ainsi, il s’agit de bâtards qui ont des liens avec des races comme le Staffordshire terrier, le mastiff ou le Tosa. Parmi les chiens les plus connus de cette catégorie, on peut notamment évoquer le célèbre pitbull ainsi que le boerboel. Ces chiens possèdent notamment des mâchoires puissantes et peuvent donc être très dangereux s’ils sont mal dressés.

Depuis 2010, il est impossible d’acheter, de vendre et d’importer un chien de cette catégorie en France. Néanmoins, certains propriétaires ont eu leur chien avant 2010. C’est pourquoi ils doivent respecter certaines obligations : permis de détention, stérilisation, interdiction lieux publics, interdiction stationnement dans partie commune d’un immeuble, laisse et muselière. Ce type de chien est notamment interdit dans certains types d’habitations.

Les chiens de défense

La deuxième catégorie des chiens « dangereux » regroupe ceux que l’on nomme chiens de garde et de défense. Cela concerne des chiens de races Strattfordshire, rottweiler ainsi que les bâtards qui en découlent, et Tosa.

Ainsi, les propriétaires de l’un de ces chiens doivent alors le tenir en laisse et également le museler dès qu’il se rend avec dans certains endroits : voie publique, locaux publics, transports en commun, et dans les parties communes des immeubles.

Non-respect des obligations

Si un propriétaire d’un chien de la première ou deuxième catégorie ne respecte pas les obligations qui y sont liées. Il risque de payer une amende, mais peut également subir une peine de prison ainsi que des dommages et intérêts. La peine sera d’autant plus lourde si le chien attaque une personne.