Share

Comment traiter les vomissements du chien ?

Lorsqu’un chien vomit, il se produit une contraction réflexe de son abdomen, ce qui lui permet de faire sortir tout ce qu’il a ingurgité dans son estomac. Cela est différent de la régurgitation qui est une contraction de l’abdomen due à un rejet passif de salive ou d’une nourriture mal digérée. Partez en urgence chez le vétérinaire si votre chien cherche à vomir, mais n’y parvient pas. Cela peut être dû à une torsion de l’estomac qui est souvent très grave.

Ce qu’il faut faire en cas de vomissement de votre chien

De multiples causes peuvent être à l’origine des vomissements de votre chien. Cela est parfois la conséquence de la mauvaise qualité de la nourriture qu’il a ingurgitée. Aussi, c’est souvent le fait d’avoir avalé un élément toxique. Les vomissements de votre chien peuvent également être dus à une maladie métabolique, comme le diabète, l’insuffisance rénale, l’insuffisance pancréatique ou certains cancers. Quelle que soit la raison, la première chose à faire est d’éloigner l’animal de ses rejets digestifs. Aussi, vous devez vous assurer que ses voies respiratoires ne sont pas obstruées. Mettre une muselière à un chien qui vient de vomir est très dangereux, car il pourrait s’étouffer en cas de nouveaux vomissements. Il est recommandé, par la suite, de mettre en place une diète de 12 à 24 heures en vue réalimenter votre compagnon. Donnez-lui du riz pour commencer et faites en sorte qu’il boive de l’eau afin de le réhydrater. Mais cette diète doit dépendre de l’état de santé de l’animal. Et seul un vétérinaire peut se prononcer là-dessus.

À quel moment se rendre chez le vétérinaire ?

Après la toute première accalmie lors des vomissements, conduisez votre chien chez un vétérinaire pour une consultation. Notez que si votre animal de compagnie a un âge avancé, fait de la fièvre et souffre de diarrhées en plus de vomir, il peut vite se déshydrater. La meilleure chose à faire dans un tel cas est de vous rendre chez le vétérinaire. Il en est de même si après l’avoir palpé, vous remarquez un gonflement abdominal ainsi que des signes neurologiques tels que des vertiges et des convulsions.

 

Leave a Comment