Share

Dépression chez le chat : comment s’en rendre compte ?

Saviez-vous que la dépression est une maladie qui ne touche pas que les humains ? En effet, les animaux comme les chats peuvent également en souffrir. Comment reconnaître la dépression chez un chat ?

Les symptômes physiques

Vous pourriez avoir l’impression que votre chat a pris un coup de mou ou que ses habitudes ont changé. Vous pourriez aussi vous dire qu’il traverse juste une mauvaise phase et que cela finira par passer. Pour aider votre animal, il est important que vous reconnaissiez les symptômes de la dépression.

  • Une mauvaise hygiène

Normalement, le chat est un animal presque maniaque de l’hygiène. Dans le cas d’un chat dépressif, il aura tendance à perdre ses réflexes de se laver. Ses poils peuvent devenir gras et dégager une odeur désagréable. Aussi, il aura l’habitude de faire ses besoins n’importe où. En résumé, vous remarquerez un laisser-aller total dans ses actes.

  • Les maladies de la peau

Un chat dépressif peut souffrir de maladies de la peau. Vérifiez donc son pelage dès que cous commencez par avoir des soupçons sur son état.

Les symptômes comportementaux

Les habitudes de votre chat changeront également.

  • La perte partielle ou totale d’appétit

Si vous remarquez que votre chat ne mange plus autant qu’avant, il est possible qu’il soit en train de souffrir de dépression.

  • Des troubles du sommeil et du comportement

Si votre chat devient dépressif, il est possible qu’il devienne très agressif, même envers ses maîtres. Il peut également souffrir d’insomnie.

  • Un état d’inactivité presque constant

C’est le premier symptôme de la dépression chez un chat. Comme les humains, les chats dépressifs n’ont envie de rien faire. Ils perdent toute motivation et deviennent apathiques.

Si vous remarquez l'un ou l'autre de ces symptômes, n'hésitez pas à l'emmener chez un vétérinaire.

Leave a Comment