Share

Le gouvernement français s’engage contre l’abandon des animaux de compagnie

Sur un cycle annuel en France, près de 100 000 animaux domestiques sont délaissés par leur maître. C’est un triste record qui a attiré l’attention des autorités. Dans l’immédiat, une lutte a été résolument engagée par le gouvernement en exercice pour lutter contre ce phénomène. Quelles sont les mesures préventives qui s’inscrivent dans ce nouveau plan d’action salvateur ? On en parle ici.

Juguler le fléau par la sensibilisation

Dans une annonce faite par le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, la sensibilisation a été désignée comme la première action pour rabaisser le pic des abandons. Elle s’inscrit en effet dans un vaste plan d’action que le gouvernement a décidé de mettre en application. Son but est d'élaborer un certificat de sensibilisation directement associé à tout achat d’animal de compagnie.

Lu et signé, ce bout de papier engage la responsabilité des acheteurs tout en leur rappelant leurs devoirs envers leur animal. Pour parvenir à cet idéal, non seulement les ventes sur internet seront régularisées, mais une brochure de communication sera également envoyée à destination des écoles élémentaires. Une éducation de base pour attaquer le problème à sa source.

Accompagner et sanctionner au besoin

Pour assurer le bien-être de ces animaux, une importante somme a été déboursée par le gouvernement en vue de faciliter l’accès aux soins vétérinaires. De plus, pour mieux cerner la portée de ces actions, 2 millions d’euros ont été financés par le gouvernement. Ils contribuent notamment à la mise en place d’un observatoire de protection animale. Par ailleurs, dans l'optique de dissuader les acteurs de la maltraitance d'animal, des sanctions pénales ont été aussi élaborées.

Leave a Comment