Magazine animauxActualitésLes animaux des criques sont-ils dangereux ?

Les animaux des criques sont-ils dangereux ?

Aussi fascinants que sauvages, les animaux des cirques n’en sont pas moins dangereux. Récemment, plusieurs accidents ont eu lieu.

Même si le pire n’est pas arrivé, il semblerait que des précautions supplémentaires doivent être prises.

Des accidents évitables

Les amateurs de cirque ne peuvent pas s’empêcher de venir voir les félins de plus près. Que ce soit avant ou après la représentation, de nombreux cirques permettent aux spectateurs de venir voir de plus près ces gros chats. Il y a quelques jours, une petite fille de 16 mois a été la victime des griffes d’un tigre. Même si ce type d’incidents est rare, il n’en demeure pas moins horrible pour les familles des victimes.

Pire, il y quelques mois, une personne âgée a été écrasée par la trompe d’un éléphant dans le département de Seine-et-Marne. Selon les artistes qui officient dans les cirques, tous ces accidents résultent uniquement d’une erreur humaine. Soit les animaux s’échappent, soit les grilles sont trop proches des spectateurs. Entre la nécessité de placer un périmètre de sécurité et le renforcement des grilles de protection, les solutions sont nombreuses.

La meilleure solution selon les professionnels du cirque est de permettre à ces animaux sauvages d’évacuer leur excès d’énergie en installant des plateaux de jeux. Il ne faut pas oublier qu’en moyenne, un éléphant vit en troupeau et parcours au moins 20 kilomètres par jour. Notons aussi d’un tigre ou un lion peut dormir jusqu’à 20 heures par jour et les conditions de détention difficiles peuvent les énerver.
La législation a déjà été modifiée en ce sens il y a 3 ans, mais certains estiment qu’il faudrait même retirer tous les animaux sauvages des cirques. Mais cela enlèverait clairement tout intérêt de se rendre au cirque, surtout pour les enfants qui sont fascinés par ces bêtes.