Magazine animauxActualitésLes animaux exotiques chouchoutés dans le nord

Les animaux exotiques chouchoutés dans le nord

Les insectes, reptiles et autres invertébrés ont été à l’honneur lors du Salon des Animaux de Compagnie qui s’est déroulé au Grand Palais de Lille. De nombreux propriétaires de Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) ont été répertoriés dans cette région, la plaçant en tête des localités en France qui en compte le plus.

Pourquoi adopter un nouvel animal de compagnie ?

Adopter un NAC semble être plus satisfaisant pour les possesseurs qu’adopter un chien, un chat ou une perruche. Une nouvelle propriétaire de NAC d’affirmer que son python royal est pour elle une présence qui la calme. Ce serait donc une thérapie à coût dérisoire qui détonne avec la peur que ces nouveaux animaux inspirent. Franchir le pas serait un moyen radical pour maitriser la peur.

Et pourtant, les NAC ne sont pas des animaux destinés à une vie domestique. Les organisateurs de ce salon un peu spécial rappellent cette donnée qui doit être prise en compte par de potentiels propriétaires.

Lille, la région des reptiles

La région est arrivée première dans la catégorie « autre animal » au classement de France. Il faut dire que les lézards, les reptiles et les tortues y ont une belle popularité. Responsable de santé et de sécurité, Mickael Guisse, un amateur de NAC de 33 ans, a contribué à cette notoriété croissante. Le jeune homme affirme avoir débuté par une couleuvre américaine, et en posséder actuellement une demi-douzaine.

Une passion qui ne laisse pas les autres propriétaires indifférents, surtout lorsque l’on sait que les particularités génétiques d’un animal croisé peuvent lui donner une valeur comprise entre 15 et 3000€ selon sa couleur. Ces animaux requièrent cependant de la prudence, car ils sont indomptables et ne s’adaptent pas à une familiarisation avec les hommes.

Des animaux maltraités

Cet intérêt dont les NAC font l’objet les expose à des maltraitances. Souvent, leurs exigences physiologiques et comportementales ne sont pas respectées.

De plus, il est fréquent qu’ils soient abandonnés dans un environnement inadéquat.