Share

Les chiens seraient capables de flairer le cancer du poumon

Voici une nouvelle qui, sans rassurer les personnes atteintes d’un cancer du poumon, peut s’avérer être intéressante.

En effet, les chiens seraient capables de repérer le cancer du poumon grâce à leur flair.

Une haleine modifiée

Lorsqu’une personne est atteinte du cancer du poumon, sont haleine en serait modifiée.

Cela ne s’aperçoit pas pour le simple odorat de l’homme, mais le chien serait quant à lui capable de repérer ce changement d’haleine.

Un test réussi à 70 %

Ainsi, une étude a eu lieu concernant cette modification de l’haleine. Plus précisément, un échantillon de 120 haleines auraient été flairées par des chiens. Au final, le résultat est que 70 % des canidés ont réussi le test.

Ils ont ainsi détecté les personnes qui avaient un cancer du poumon et les différencier des autres.

Un nez électronique

On peut se demander ce que peut apporter cette découverte. Les chercheurs essaieraient en fait d’identifier ce que le chien détecte exactement. Ainsi, l’objectif est de créer un nez électronique qui pourrait, comme celui du chien, détecter un cancer du poumon afin notamment de l’entamer des soins le plus rapidement possible.

Cela améliorerait donc les chances de soigner certains patients en commençant immédiatement les soins.