Share

Les manteaux de fourrure

Depuis la nuit des temps, les humains ont eu un besoin des peaux de bêtes pour se tenir chaud.

Toutefois, dans notre société moderne, il est vu d’un mauvais œil de porter un manteau en fourrure.

Encore aujourd’hui, le débat fait rage à ce sujet.

Maltraitance animale et disparition d’espèces rares

C’est après la 2nde guerre mondiale que les anti-fourrures ont commencé à se faire entendre. Selon eux, les animaux « fournissant » ces peaux sont la plupart du temps maltraités, à ce titre, de nombreuses ONG et autres associations luttent au quotidien pour éviter des massacres.

Aussi, et à juste titre, les peaux sont souvent chères, ce qui rend le braconnage encore plus intense, à terme, cela implique la disparation de nombreuses espèces. Le débat est le même concernant les cornes de rhinocéros ou les défenses des éléphants.

Dans la mode, vraie ou fausse fourrure ?

Comme ce phénomène est décrié, les marques de mode mettent de moins en moins en avant leurs créations à base de fourrure sur les podiums. Pourtant, une belle variété de manteaux est proposée chez les 3 Suisses par exemple.

Certains créateurs font dans la pédagogie en expliquant qu’il s’agit de fausses fourrures, alors que d’autres assument pleinement l’utilisation de peaux de bêtes (serpent, crocodile, etc…). Le débat semble sans fin.

Leave a Comment